Communiqué de presse: «Ilot Sacré» un nouveau projet de logement

Communiqué de presse: «Ilot Sacré» un nouveau projet de logement

Un projet qui respecte le contexte historique

Vendredi 16 janvier 2015 — Le Projet de Galika – nommé Ilot-Sacré – est basé sur une idée toute simple : Faire revivre le réseau des ruelles historiques tel qu’il existait avant les démolitions. La « rue d’Une Personne » et la « rue du Marché aux Peaux » sont essentielles dans l’îlot sacré. Le projet s’organise autour de ce cheminement qui remonte au Moyen Age, et que seuls les aléas de la bruxellisation avaient fait disparaître.

Le projet se situe dans le cœur historique de Bruxelles, à 100 mètres de la Grand- Place, sur un terrain d’environ 2500 m². Plus précisément entre la rue des Bouchers et la rue du Marché aux Herbes.

Ce terrain, en friche depuis la fin des années soixante, est un chancre bien connu des Bruxellois, à peine camouflé par une palissade située au numéro 70 rue du Marché aux herbes. Au cours des années, il a servi successivement de dépotoir, de parking, et même de cinéma à ciel ouvert, avant d’être tout récemment excavé et fouillé en profondeur par l’équipe des archéologues de la Région Bruxelloise.

Le projet intègre les rues disparues, les agrandit et les relie aux anciennes impasses, pour créer une placette qui sera au cœur de ce nouveau quartier, la « Placette des Deux Personnes ». Cette Placette sera calme, conviviale et charmante, accessible au public durant la journée et sécurisée durant la nuit par des grilles d’accès.

Cette importance accordée au calme et à la sécurité offrira aux habitants la quiétude d’un espace semi-public.

Il faut d’ailleurs souligner l’excellente collaboration avec la Ville de Bruxelles, en particulier les équipes de Geoffroy Coomans, pour mettre au point ce projet. La Ville sera le gestionnaire de l’espace public sur sol privé, et rénovera les ruelles et impasses attenantes dans l’ilot sacré, consacrant ainsi le renouveau de tout le quartier UNESCO.

 

L’ approche « human estate »

Sur le plan architectural, le projet Ilot Sacré propose une image résolument contemporaine, tout en s’intégrant dans son contexte historique en terme de gabarits, de rythmes de façades, de matériaux, de couleurs, etcetera. Chacun des huit immeubles aura ainsi son entrée, son identité, son gabarit propre, un programme et des finitions spécifiques. Le projet recrée ainsi le charme d’un des plus anciens quartiers de Bruxelles. Le travail des architectes DDS, en particulier Dominique Delbrouck et son équipe, est à cet égard remarquable de finesse et de sensibilité.

Il s’agit donc sans conteste d’un projet d’architecture contemporaine dans le respect du contexte historique.

Le projet « Ilot sacré » a pour objet de rendre au site sa vocation de diversité. Ainsi, la fonction résidentielle, elle-même mixte, est privilégiée avec la construction de :

  • 24 studios

  • 22 logements pour étudiants

  • 29 appartements 1,2 et 3 chambres

  • 2 maisons individuelles

  • 1 local de gestion / conciergerie

  • 2 commerces (rue des Bouchers et rue du Marché aux Herbes)

  • 24 emplacements de parking situés en sous-sol

  • 65 emplacements pour vélo

 

Les acquéreurs visés sont pour moitié des propriétaires occupants et pour moitié des investisseurs. La commercialisaiton du projet démarre ce jeudi 15 janvier.

L’excellence énergétique est assurée non seulement par la parfaite isolation et la bonne ventilation des bâtiments, mais aussi par l’utilisation de sources d’énergie performantes. L’excellence écologique, la véritable durabilité - pas celle des calculs d’ingénieur – est assurée par le choix de matérieux traditionnels qui survivront au passage du temps : la brique belge (pas des plaquettes de parement) – la pierre naturelle (pas d’enduit) – la pierre bleue (pas des pavés en béton)

Ce qui signifiera concrètement, pour les habitants et les investisseurs, des économies à terme et un mieux-être quotidien. C’est aussi cela que Galika appelle le « human estate »

 

Bientôt un livre sur l’histoire du site

Pour « reconstruire » l’Ilot Sacré, Galika s’est plongé dans l’histoire du site : qu’y avait-il avant les démolitions ? Pourquoi a-t-on cessé d’entretenir les maisons pourtant très anciennes, parfois remarquables ? Pourquoi les projets successifs – et ils n’ont pas manqué – n’ont-ils pas obtenu de permis ? Pourquoi les permis délivrés n’ont-ils pas abouti?

Un livre paraîtra bientôt relatant cette histoire somme toute exceptionnelle.

 

A propos de Galika

Galika propose une approche intégrée, novatrice, sur mesure et centrée sur les besoins et aspirations de chaque projet unique. www.galika.be

Galika a notamment réalisé le superbe projet « Cœur d’Ixelles », un îlot de calme et de lumière, à la place de l’ancien site Electrabel, sis Chaussée d’Ixelles. www.coeur-ixelles.be