EXPOSITION « TRÉSORS D’ARCHITECTURE » : de l’Art Nouveau à l’Expo 58

Du 28 janvier au 19 avril 2015, au CIVA à Bruxelles

Lundi 22 décembre 2014 — L’exposition Trésors d’architecture, la première du genre à être présentée au CIVA, propose un parcours initiatique et didactique de l’Art Nouveau à l’Expo 58. Parmi les « trésors » de cette installation, le grand public ira à la découverte de pièces rares de même que de nombreuses pièces inédites (des plans que l’on croyait disparus de Horta, des projets inconnus de van de Velde, une impressionnante série de châteaux d’eau, …). A découvrir du 28 janvier au 19 avril au CIVA à 1050 Ixelles (visuels en pièces jointes, copyright associés).

 

En partant d’Antoine Pompe, point de départ des collections des Archives d’Architecture Moderne (AAM), pour arriver au « Pavillon Blaton » – le dernier grand fonds arrivé en 2013 –, l’expo passe en revue plusieurs thèmes majeurs de l’époque : « La sauvegarde du patrimoine Art Nouveau », « Le passage de la maison bourgeoise à l’immeuble à appartements », « La ville du futur : utopie et réalité », « Les grands équipements : cinémas, grands magasins, sports, hôpitaux, garages, … », « De l’aprèsguerre à lExpo 58 ». Au final, l’installation s’achève sur la présentation de photographies d’architecture d’époque. Et à l’occasion du 50e anniversaire de la disparition de l’architecte-urbaniste Le Corbusier, plusieurs « œuvres » sont présentées, parmi lesquelles la cuisine standard de Charlotte Perriand pour la Cité radieuse (1945) du Corbusier à Marseille et la cuisine Cubex (1930) de Louis‐Herman De Koninck qui connut un succès éloquent en Belgique.

 

Ouverte à tous

Destinée à un très large public, l’exposition, qui se veut à la fois didactique et divertissante, permet à ses visiteurs de prendre la mesure d’une période particulièrement innovante de l’architecture belge. A savoir, de la fin du XIXe  siècle avec l’éclosion de l’Art Nouveau, jusqu’à l’Expo 58, en passant par la grande diversité de l’architecture moderne et de l’Art Déco. Si besoin en est, cette expo rappelle aussi la fragilité du patrimoine architectural, son importance pour la mémoire d’un passé exceptionnellement créatif, et le chemin parcouru depuis la démolition de la Maison du Peuple (Horta) en 1964 jusqu’aux politiques de protection du patrimoine menées aujourd’hui.

 

A propos des Archives d’Architecture Moderne (AAM)

 En 1968, plusieurs jeunes architectes issus de La Cambre redécouvrent presque par hasard les débuts du modernisme alors éclipsé par le fonctionnalisme, devenu la « bible » de l’architecture d’après‐guerre. Par la suite, cette découverte débouche sur une exposition qui fera date, « Antoine Pompe et l’effort moderne en Belgique », tenue au Musée d’Ixelles en 1969, et la création des Archives d’Architecture Moderne devenues depuis lors un des plus importants centre d’archives d’architecture en Europe. Ainsi, aujourd’hui, les AAM conservent quelque 300 fonds et collections (dessins d’architecture, plans, maquettes, pièces de mobiliers, ferronneries, vitraux, tissus, photographies), de Horta à Bontridder, en passant par les célèbres van de Velde, Hankar, Blérot, Hamesse, Chambon, Eggericx, Bourgeois, L.-H. De Koninck et autres Braem.

 

Renseignements pratiques

AAM - Sandra Van Audenaerde : 02-642 24 62 – s.vanaudenaerde@aam.be

Dates: du 28 janvier au 19 avril 2015 : du mardi au vendredi de 12h00 à 18h00. Samedi et dimanche de 10h30 à 18h00                                                                                           

Lieu d’exposition: CIVA, rez‐de‐chaussée, 55 rue de l’Ermitage, 1050 Ixelles                                                         

Info: 0032 (0) 2 642 24 62 - info@aam.be - www.aam.be                                                                            

Bus: 54 (Bailli & Vanne) et 71 (Van Volsem) – Trams : 81‐93‐94 (Bailli)

 

Contact presse:

 Florence Legein (FL CONSULT) : 0477 425 926 + florence@flconsult.be