Novadia présente un nouveau concept de maison de repos et de soins de haut standing

Novadia présente un nouveau concept de maison de repos et de soins de haut standing

Inauguration de la maison de repos Les Azalées

Jeudi 8 octobre 2015 — Sols éclatants, petites tables soigneusement dressées, garçons arborant un nœud papillon, piano à queue dans le hall d’entrée, patios agrémentés de plantes et chambres dont l’aménagement semble tout droit sorti d’un magazine de déco intérieure : bienvenue à la résidence Azalea, à Evere ! Ce bâtiment prestigieux, disposant d’une porte pivotante rutilante à l’entrée, a beau être un centre de logement et de soins pour seniors, il ressemble davantage au lobby d’un hôtel luxueux. Tout cela n’est bien sûr pas anodin : « L’objectif est que nos pensionnaires n’aient pas l’impression d’être dans une maison de repos, mais plutôt d’être à l’hôtel, comme s’il s’agissait de vacances.»

Une fois dans le bâtiment, le dépaysement est pour ainsi dire total. L’intérieur, le cadre, etc., rien n’indique que l’on se trouve dans une maison de repos et de soins. Des lustres modernes pendent à l’entrée et des carreaux élégants alternent avec la moquette. Commencez par vous présenter à la réception, où vous serez chaleureusement accueilli(e) par une jeune dame dynamique. Le personnel soignant en blouse blanche est presque invisible. Un peu plus loin, vous trouverez de petites tables garnies de serviettes soigneusement pliées en éventail et de verres à vin scintillants. Un garçon s’affaire et prépare la salle pour le repas du soir. On se croirait dans un restaurant où le « service » peut débuter à tout moment.

« Nos résidents ne doivent en aucun cas avoir l’impression de passer leurs vieux jours dans une maison de repos », souligne la directrice, Isabelle Saint Guilain. « C’est la raison pour laquelle l’établissement ressemble davantage à un hôtel. Nous voulons également inciter nos pensionnaires à rester actifs le plus longtemps possible. Plusieurs activités sont organisées, parfois même à l’extérieur. »

Azalea compte 180 places. 110 sont déjà occupées depuis l’ouverture de l’établissement en janvier de cette année. Hier soir, le bâtiment a été inauguré en grande pompe. Dès que les autres occupants auront pris leurs quartiers, les travaux de construction d’une salle de fitness et d’un authentique centre thermal pourront débuter. « Nos résidents pourront véritablement se détendre dans une piscine délicieusement relaxante et se reposer dans de petits fauteuils situés sur le côté, comme dans un vrai centre thermal. »

Comme si tout cela ne suffisait pas, les pensionnaires ont aussi droit à des mets de premier choix. « Notre chef-coq a jadis travaillé dans un restaurant étoilé », ajoute la directrice. « Nous attachons beaucoup d’importance à la gastronomie. »

Un tel luxe a bien entendu un coût. Et Isabelle Saint Guilain de préciser : « Un séjour à Azalea coûte facilement entre 77 et 92 euros par jour. Dans d’autres maisons de repos bruxelloises, le prix est en moyenne inférieur de 50 à 60 euros. Et pourtant, la demande est bel et bien présente ! Ce n’est pas un hasard si nous sommes situés à proximité de communes huppées comme Tervueren et Woluwé-Saint-Pierre. »

Pour terminer, Azalea nous réserve encore une petite primeur. Un Alzheimer Café verra bientôt le jour. « Les aidants proches de patients atteints d’Alzheimer pourront s’y réunir et épancher leur cœur en cas de besoin. Cet événement sera organisé une fois par mois. »

Un accueil digne d'un grand hôtel
Un patio agréable
L'équipe de Novadia en présence de Rudi Vervoort, Ministre Président de la Région de Bruxelles Capitale, du Ministre Guy Vanhengel, et du Bourgemestre d'Evere faisant fonction Pierre Muylle.
Ouverture officielle en présence de Rudy Vervoort, Ministre Président de la Région de Bruxelles-Capitale et de la ministre Céline Frémault
Les résidents sont servis par un maître d'hôtel
Chambres modernes
Un piano est accessible aux résidents musiciens